Infos Togo ACCIDENTS DE CIRCULATION AU PREMIER SEMESTRE AU TOGO

DES CHIFFRES TOUJOURS TROP ÉLEVÉS D’APRÈS YARK DAMEHAME

Publié le mercredi 22 juillet 2020, par Gabinho

Les routes togolaises continuent de faire des victimes d’après le bilan sécuritaire au premier semestre de l’année 2020 dressé par le ministre de la sécurité et de la protection civile, Général Yark Damehane.

Comme à l’accoutumée, le ministre de la sécurité et de la protection civile, Gal Yark Damehane dresse un bilan de la sécurité routière chaque semestre visant à avoir une idée de ce qui se passe sur les routes du Togo.

Pour le compte de Janvier à Juin 2020, 241 personnes ont perdu la vie sur les routes togolaises et 3.734 y ont été blessées.

Ces chiffres comparés au premier semestre de l’année 2019 dégagent certes une baisse visiblement dû à la pandémie à coronavirus mais pour l’autorité c’est toujours un chiffre trop élevé pour la Prévention routière car l’objectif est d’atteindre zéro cas d’accident et mort d’hommes sur les routes togolaises.

Pour les autorités, c’est toujours l’excès de vitesse, les dépassements hasardeux, le défaut de maîtrise, l’usage du téléphone portable au volant ou encore le mauvais entretien des véhicules qui constituent les principales causes des accidents.

Selon le Général, la route nationale numéro 1 est la plus meurtrière à elle seule 78 accidents mortels. Le grand contournement de Lomé est également susceptible de créer des accidents. La maîtrise et le respect du code de la route est donc recommandé à tous.
Yvette S. /T228