Infos Togo PRÉSIDENTIELLE 2020 / Opinion

DES CANDIDATS RÉCALCITRANTS DE L’OPPOSITION POUR DES INTENTIONS INAVOUÉES

Publié le samedi 28 décembre 2019, par Gabinho

L’atmosphère politique actuellement au sein de l’opposition togolaise avant les présidentielles de 2020 me fait plonger dans de réflexions d’où la question de savoir le but pour lequel l’opposition va aux élections. Dans une élection présidentielle où les conditions de transparence ne sont pas obtenues, je ne connais la garantie de victoire pour que ceux qui avaient toujours crié haut et fort que sans réforme pas d’élections y participent finalement. Par quelle magie gagner des élections présidentielles si les conditions de transparence ne sont pas obtenues ? Je m’abstiens pour le moment de parler de la candidature oui ou non de Faure Gnassingbé. Quel est l’objectif réel de la course à une présidentielle de l’opposition sans les conditions de transparence ? En quoi la participation aux élections présidentielles sans conditions de transparence reflète l’intérêt du peuple ? Je m’abstiens de dire que certains au sein de l’opposition vont à ces élections présidentielles pour de l’argent. Je reviens avec ma question : Quel est l’objectif visé en allant à ces élections présidentielles ?

D’après mes analyses l’objectif pour certains de l’opposition ce n’est pas pour gagner les présidentielles. C’est plutôt pour se contenter de meilleur perdant. Si l’objectif en allant à ces élections présidentielles pour certains c’est d’arracher le pouvoir je pense qu’ils allaient commencer déjà à se faire entendre pour les conditions de transparence et menacer du retrait du processus électoral. Chose qu’ils ne feront jamais ! Voilà pourquoi jusque-là, silence radio ! Au sein de l’opposition togolaise, pour certains quelque soient les conditions ils iront à ces élections présidentielles de 2020. Où se trouve alors l’intérêt du peuple en participant à une élection présidentielle sans les conditions de transparence ? Vous reviendrez dire quoi au peuple ? Qu’au moins vous avez obtenu la deuxième place ou troisième place ? À cette étape de la lutte le peuple togolais n’a pas besoin de celui qui sera le numéro 1 ni le numéro 2 de l’opposition togolaise. Les conditions de ces élections ne sont pas claires pour qu’on reconnaisse réellement le numéro 1 ou le numéro 2 au sein de l’opposition surtout que d’autres partis n’ y participent pas.

Le parti qui ira à ces élections présidentielles dans les conditions d’échec n’y va pas pour arracher le pouvoir. En principe du moment où les conditions de transparence ne sont toujours pas obtenues aucun parti de l’opposition s’il est vraiment sérieux n’est pas forcé à se présenter à ces élections. Rien n’oblige les gens à aller à des élections sans les conditions de transparence sauf si l’objectif c’ est d être le meilleur perdant. Je ne cesserai jamais de le dire, les élections présidentielles au Togo ne sont pas à l’image de Lotto sport où il faut aller tenter sa chance. Nos observations ne sont pas toujours prises en compte par certains responsables politiques de l’opposition à cause de leurs intérêts obscures mais la désillusion électorale fait de nous de petits prophètes, sauf que je ne pense pas à créer une église.

Anani Fifa