Infos Togo Savanes

Des agents des services financiers des communes du Togo à l’école de la procédure normale d’exécution des dépenses locales

Publié le jeudi 31 mai 2018, par

La compréhension insuffisante du contexte de l’organisation budgétaire et comptable des collectivités locales, le faible savoir–faire en matière d’élaboration des documents budgétaires et comptables, la connaissance insuffisante des revues et des méthodes de mobilisation des recettes des collectivités territoriales et la faible maîtrise de la chaîne des dépenses des collectivités territoriales sont quelques-unes des faiblesses qui caractérisent les agents financiers des collectivités locales sur le plan recettes, dépenses et de comptabilité. Or, les collectivités territoriales ont besoin des services administratifs et financiers avec des personnels compétents qui connaissent et qui maîtrisent leurs tâches ; ce qui va permettre à celles-ci d’assumer convenablement leurs prérogatives reconnues par le cadre juridique, légal et institutionnel.

Pour donc renforcer les capacités des collectivités territoriales et les compétences des agents financiers, le Togo, avec l’appui du gouvernement allemand à travers le Programme Décentralisation et Bonne Gouvernance piloté par la GIZ forme les agents des services financiers des communes du Togo. Après les sessions de formation organisées en mars–avril 2016 à l’endroit des formateurs du Pool des experts en finances locales, c’est le tour des agents des communes partenaires du ProDeGOL qui n’ont pas bénéficié de la précédente formation. Il s’agit des agents des services financiers et comptables des villes d’Atakpamé, de Dapaong, de Kara et sept communes de rayonnement à savoir Mango, Sotouboua, Tchamba, Bassar, Tabligbo, Amlamé et Pagouda.

Ceux-ci se sont retrouvés les 29 et 30 Mai 2018 à Dapaong pour mieux s’outiller sur la procédure normale d’exécution des dépenses locales, les procédures d’institution des taxes communales et la comptabilité de l’ordonnateur et les supports comptables.

A l’ouverture des travaux, Sôssô TAKOUGNADI, Coordinateur finance publiques / locales de la GIZ a relevé l’importance de la présente rencontre. Pour le coordonnateur, si l’Etat a décrété des lois portant organisation territoriale décentralisée et aux libertés, il veut doter les collectivités territoriales de la personnalité morale et d’une autonomie financière. Il est donc important que les agents concernés s’y donnent afin de s’armer de toutes les compétences pour la bonne gestion des finances publiques.
V.G. (Télégramme228-Savanes)