Infos Togo 6ème édition du Forum Solidarités Sociales des Travailleurs du Togo à Kpalimé

Dans le vif du sujet !

Publié le mercredi 21 novembre 2018, par

« Le travail décent, les droits humains et la responsabilité sociétale des entreprises dans le secteur minier au Togo et dans l’espace communautaire (UEMOA/CEDEAO) : Quelles alternatives pour une gouvernance partagée et une transformation économique, sociale et environnementale viable », c’est le thème principal de la 6ème édition du Forum Solidarités Sociales des Travailleurs du Togo ouverte ce mercredi à Kpalimé (à 120 km au Nord Ouest de Lomé).

Durant trois jours, ce rendez-vous des syndicats, OSC et organisations religieuses et autres, auront à travers des panels de communication suivis de débats sur diverses thématiques connexes à celui principal, et des travaux en commissions, permettront d’après le Coordonnateur de SADD, structure organisatrice d’un tel forum, et également en charge de la Coordination technique du FSSTT, Yves Dossou, à ""approfondir les réflexions à travers un débat démocratique"". S’il juge ""le Thème de ce forum en parfait adéquation avec le nouveau paradigme"" incarné par les ODD adoptés depuis trois ans ""et qui ne veut laisser personne de côté"", il regrette au passage que les évolutions constatées dans le secteur extractives au plan international n’impacte pas significativement celui du Togo. Chose qu’ils entendent voir se corriger avec les recommandations qui sortiront de ces assises de Kpalimé.

Quatre autres interventions ont également sanctionné cette cérémonie d’ouverture. Il s’agit entre autres de celle du préfet de Kloto, Bertin K. Assan, qui se faisait l’écho du message adressé aux participants par le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la réforme administrative, Gilbert Bawara.

Fort conscient de ce que, ""nous sommes comptable à divers degrés du devenir de ce pays"", il a appelé tous et chacun à ""une mutualisation des efforts ensemble avec le gouvernement togolais pour faire encore mieux"" que les prouesses réalisées au Doing business et Indices Mo Ibrahim et aussi pour ce qui est du programme Compact du MCC. Aussi, a-t-il rassuré de ce que l’exécutif togolais porte au rang de ses priorités, le domaine des industries extractives inscrit bien au coeur du nouveau Plan National de Développement et que les conclusions et recommandations auront droit à un intérêt particulier de la part du gouvernement.

Représenté par son Représentant Afrique, Uzzièl Twagilimana, Solidarité mondiale aura à partager avec les participants, les recommandations d’une étude commanditée sur le secteur extrative au Togo et dans six pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Pour cette édition du FSSTT, on peut noter comme autres partenaires de SADD, outre Solidarité mondiale, la CTDS/UEMOA et l’Union Européenne.

T228