Infos Togo Politique

Dama DRAMANI regrette que les députés togolais ne donnent pas le bon exemple

Publié le mardi 16 janvier 2018, par

Le Président de l’Assemblée ne cessera de dénoncer la légèreté avec laquelle bon nombre de ses collègues exercent leur mandat parlementaire. Ils répondent aux convocations comme bon leur semble. Ils ont encore marqué négativement leur président ce mardi.

Ce n’est un secret pour personne que le Parlement devrait se réunir ce mardi 16 janvier pour l’ouverture de la 1ère session extraordinaire sur demande du Président de la République conformément à l’article 155 de la Constitution. Le Président de l’Assemblée nationale a prévu commencé les travaux à 09 heures. Mais au finish, les travaux n’ont commencé qu’après 10h30 minutes. La plupart des députés étaient en retard alors que leur président les attendait depuis dans son bureau. Plusieurs fois celui-ci a fait dénombrer ceux qui étaient présents.

Finalement, il a du ouvrir la session quand bien même ses collègues ne soient pas venus nombreux ; la chance c’est que la séance de ce mardi n’avait aucune délibération à l’ordre du jour. Devant cette situation, Dama DRAMANI ne s’est empêché d’exprimer son regret.

« La fonction de député est la plus relaxe. Une séance prévue à 9h s’ouvre finalement à 10h37, cela veut dire qu’on n’est pas astreint au respect de l’heure alors que nous sommes sensés donner l’exemple de la ponctualité aux autres », a-t-il déclaré.

Les députés de cette 5ème législature sont en fonction depuis 2013. Leur mandat de cinq ans finit cette année et des élections législatives sont prévues au mois de juillet.

T228