Infos Togo Réunion de Conakry / Dossier UFC à la CENI

Condé aurait divisé la poire en deux

Publié le mercredi 7 novembre 2018, par Gabinho

La bataille de l’opposition parlementaire réclamée par la coalition est perdue. Le co-facilitateur Alpha Condé dans l’impossibilité de trouver la solution, divise la poire en deux. L’Union des forces de changement (UFC) est dans ses droits. Le siège est irrécupérable des mains de l’UFC

La position ferme des leaders de la coalition de la C14 devant le Prof Alpha Condé au sujet de l’opposition parlementaire de l’UFC de Gilchrist Olympio n’a pas eu d’écho favorable. Et pour cause. Absente en Guinée, l’UFC est défendue sur la question par les représentants du parti au pouvoir.

Pour mettre fin à ce débat qui depuis un moment pollue l’environnement politique, après avoir écouté les parties, Alpha Condé a divisé la poire en deux : l’opposition parlementaire et la majorité aient 5 représentants chacune à la CENI. Les partis extraparlementaires et la société civile, chacune des parties devrait coopter 3. Le débat est clos.

Au sujet des autres revendications, la rédaction reviendra. Mais selon les informations, la montagne a accouché d’une souris. Vrai ou faux, nous y reviendrons

Togotimes

N.B : Article repris grâce au partenariat Telegramme-Togotimes