Infos Togo Carence démocratique en Afrique et au Togo

Christ Solété propose une trithérapie politico-religieuse dont Faure Gnassingbé serait le Coordonnateur

Publié le lundi 30 juillet 2018, par

Il dit avoir décelé des ratés dans la déclaration de Baule, à l’origine de l’avènement de la démocratie en Afrique et surtout dans les pays francophones d’Afrique.

Raison pour laquelle il a pris sur lui d’élaborer un document présenté ce Lundi à la presse togolaise, qui depuis 2012 apporte des solutions à ces ratés dans la marche démocratique du Togo mais aussi des autres nations d’Afrique où la dèmocratie est en souffrance. Document qui malheureusement a été ignoré à l’époque par les acteurs politiques togolais qui devraient se retrouver au dialogue Togotelecom, qui avaient pourtant reçu le document. Lui, c’est Bruno Koffi Messanh Atchor, alias Christ Solété, premier responsable du MoJeT (Mouvement des Jeunes pour la Transparence).

C’est un document intitulé ""La Déclaration universelle de la Charte au droit (Secret) de la Démocratie"" qui, selon les dires de M. Solété qui se propose à cette occasion de faire pppparvenir ce document aux présidents de la CEDEAO et de la CEEAC qui se retrouvent en sommet ces 30 et 31 Juillet à Lomé, est accompagné d’un message clair aux Togolais mais aussi les Africains, il faut ""nul ne peut faire la démocratie, sans passer par la culture d’amour (Entente / Dialogue) et le respect (Mutuel / Hiérarchique) entre les Hommes (Pouvoir / Opposition)"" sans distinction aucune. Et ce message vaut visiblement mieux que tout autre document à l’instar de la feuille de route de la CEDEAO sur lequel tous focalisent leurs attentions et énergies.

Pour ce plan prophétique visé de Dieu dont Bruno Koffi Messanh Atchor, alias Christ Solété il y a précisément trois voies : ""faire du Togo (Premier pays en difficulté démocratique en Afrique) ""le Berceau de la vraie restauration démocratique, référentielle pour le monde entier"", ""faire de l’Afrique (Dernier continent en matière démocratique), le premier détecteur et déclarant universel de ce secret démocratique (dissimulé) au monde"" et enfin, ""faire du président togolais SEM Faure Essosimna Gnassingbé (le plus contesté naïvement par ses concitoyens), ""le Coordonnateur assigné à ladite vision divine"".

C’est en tout cas une trithérapie qui va dans le sens contraire aux multiples revendications d’alternance politique à la tête du Togo, clamées ces 12 derniers mois par certains togolais à l’intérieur mais aussi à l’extérieur de ce grand rectangle.
T228