Infos Togo Petite saison pluvieuse au Togo

Choléra, prof. Mijiyawa sonne l’alerte et ...

Publié le lundi 23 septembre 2019, par Gabinho

C’est déjà connu suite à une annonce faite par la Météo togolaise. Selon les services de la Météorologie du Togo, des risques d’inondations ne sont pas à exclure entre Septembre et Novembre du fait des pluies diluviennes de la petite saison des pluies au Togo.

Ces inondations ne se faisant pas par moment sans les maladies diarrhéiques dans nos milieux, le ministère de la Santé prend le devant des choses en alertant les populations sur cette évidence. Selon les termes d’un communiqué signé par le ministre de la Sante et de l’Hygiène Publique, Professeur Moustafa Mijiyawa, « les services de la météorologie annoncent le début de la petite saison pluvieuse avec des pluies diluviennes entrainant un risque de survenue d’inondations dans notre pays. Pendant ces périodes, l’on assiste à une augmentation des cas de maladies diarrhéiques et particulièrement du choléra ».

Et donc, « pour éviter de contracter ces maladies, le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique invite les populations à une vigilance plus accrue et à l’adoption de certains comportements qui peuvent aider à sauver des vies. Il s’agit entre autres de règles élémentaires comme, « Laver correctement les mains avec de l’eau saine et du savon ou de la cendre, surtout après les selles et avant de manger », « bien couvrir les aliments contre les mouches et la poussière, « laver correctement les fruits et les légumes avant de les manger », « bien cuire les aliments et réchauffer les restes d’aliments avant de les consommer », « boire en tout temps et en tout lieu de l’eau saine », « désinfecter à l’eau de javel ou faire bouillir les eaux de pluies, de citerne, de rivière, des marres ou des étangs avant de les boire ou de les utiliser », « faire nos besoins et jetez ceux de nos enfants dans les latrines », et enfin, « éviter de déféquer et de jeter les ordures dans la nature ».

Mais au cas où il y a un malade présentant de la diarrhée liquide abondante associée ou non à des vomissements, le responsable du système de la santé du pays de Faure Gnassingbé, exhorte la population à l’amener immédiatement au centre le plus proche pour une prise en charge adéquate.

T228