Infos Togo Législatives du 20 Décembre 2018

Ce que l’UFC compte faire ""sa majorité"" à l’Assemblée Nationale

Publié le lundi 3 décembre 2018, par Gabinho

Au cours d’une conférence de presse ce Lundi, veille du début de la campagne électorale, l’UFC de Gilchrist Olympio a présenté son projet.

Projet à trois volets, il porte sur la politique, l’économie et le social. Pour ce qui est du volet politique, de ce projet présenté par Isaac Tiakpé, Conseiller de Gilchrist Olympio, le parti compte faire une ""proposition limitant à deux tous les mandats électifs"", d’ ""amnistier les crimes politiques et crime de sang 1950-2018 et leurs auteurs""...

Quant à l’économie, le partie de Gilchrist Olympio qui compte sur ses chances de devenir la première force parlementaire compte s’investir dans une ""économie créatrice de richesse et d’emploi"", ""intensifier les dépenses publiques pour stimuler la demande des populations"", ""libéraliser la filiale agricole, l’énergie et autres"". Aussi, les députés du Détia national devront travailler à rendre encore plus viable et efficace, le climat des affaires et aussi, à améliorer les conditionns de vie dans les différentes régions.

Sur le plan social, les élus de l’UFC une fois majoritaire devront, d’après toujours le projet présenté oeuvrer à la ""redistribution équitable des richesses, parce que, une prospérité qui n’est pas partagée n’est pas une prospérité"". Il s’engage à la création de l’ANSS (Agence Nationale de Solidarité Sociale), et fournir des aides minimales en Franc CFA aux populations et aux ménages allant de 25 à 50.000 F cfa, le tout avec pour finalité d’améliorer le bien-être des citoyens.

Contrairement au radicalisme autrefois connu pour ce parti, qui s’est ramoli depuis l’accord de gouvernement avec le parti u pouvoir en Mai 2010, les lieutenants de Gilchrist Olympio disent ne pas être ""dans une contestation systématique, mais une opposition constructive, une force de proposition"". Enfin confirme le parti, ""nous prendrons part aux législatives le 20 décembre avec l’assistance de la CEDEAO""

T228