Infos Togo Obtention du régime d’habilitation pour combattre au mieux le Covid-19

Ce que Klassou a dit aux élus du peuple

Publié le vendredi 27 mars 2020, par Gabinho

Suivi l’intégralité de son discours... Lisez !

Madame, la Présidente de l’Assemblée nationale,

Mesdames et Messieurs les membres du bureau,

Messieurs les présidents des Groupes parlementaires,

Mesdames, Messieurs les Présidents de commission,

Mesdames, Messieurs les Honorables députés,

Messieurs les Membres du Gouvernement,

Monsieur le Directeur de Cabinet du PM,

Monsieur le Secrétaire général du Gouvernement,

Mesdames, Messieurs les professionnels des médias

Mesdames, Messieurs,

Le monde fait face depuis trois mois à une pandémie au nouveau Coronavirus (Covid-19) dont les effets pernicieux et dévastateurs ne cessent de tenir en émoi aussi bien les pays développés que les pays en voie de développement.

Aucun jour ne passe sans un décompte macabre.

Notre cher pays, le Togo, s’il n’a pas enregistré de morts dus à la maladie de coronavirus Covid-19, ne connaît pas moins une situation préoccupante. En effet, malgré les mesures de prévention prises tôt au lendemain du premier cas index enregistré le 05 mars, le nombre de personnes contaminées augmente, obligeant le Gouvernement à envisager des mesures plus fortes pour contenir la propagation de l’épidémie et atténuer les conséquences de cette crise sanitaire sur la vie économique, sociale, culturelle et sécuritaire du pays à l’instar de tous les autres pays du monde.

La riposte engagée contre la maladie de coronavirus Covid-19 commande donc une extrême réactivité et une capacité exceptionnelle d’adaptation des différentes mesures de prévention et de protection prises ainsi qu’une mobilisation de moyens de tous ordres en vue de trouver les solutions qui permettent d’endiguer durablement les effets de l’épidémie.

C’est pourquoi, le Gouvernement a tenu à demander qu’il plaise à la Représentation nationale de lui donner les "armes" nécessaires pour gagner cette crise sanitaire en accordant une habilitation lui permettant d’agir dans le domaine de la loi pendant une période de six mois.

Cette habilitation que vous venez d’accorder à l’unanimité au Gouvernement va lui permettre de prendre par ordonnances et ce, dans le seul intérêt de nos populations, les mesures susceptibles d’apporter des réponses efficaces et durables à la situation de crise à laquelle est confrontée notre pays.

Il convient de souligner que dès le vendredi 06 mars, le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, a mis en place un Comité de crise qui tient régulièrement, sous sa présidence, des réunions sur la gestion voire les réponses rapides, coordonnées et rationnelles à apporter à la nouvelle situation liée au Covid-19 et dont les conséquences impactent déjà négativement la croissance économique, la promotion sociale et culturelle.

C’est le lieu de rappeler que chaque personne vivant sur le territoire national a une partie de la solution qu’il nous faut. Il s’agit avant tout du respect de la discipline à travers l’application stricte des gestes barrières contre la propagation du Covid-19.

Honorables Député,

Ce régime d’habilitation sollicité n’a qu’un seul objectif, celui de mieux protéger et à temps opportun nos concitoyens. Aux grands maux, les grands remèdes dit-on.

Notre pays s’apprête à faire l’expérience du mécanisme prévu par l’article 86 de la Constitution ; cela pourrait susciter des inquiétudes légitimes.

Madame, la Présidente de l’Assemblée nationale,

Mesdames, messieurs les Honorables députés,

Le constituant togolais a encadré par des dispositions claires et précises le fait de légiférer par ordonnance et a prévu des garanties dont l’une est la saisine préalable de la Cour constitutionnelle (article 4 de la présente loi) et l’autre constitutive du pouvoir d’information et de contrôle de l’Assemblée nationale telle que précisé dans l’article 5.

Le Gouvernement sous l’autorité et le leadership du Président de la République s’engage à demeurer dans les limites de l’habilitation donnée et à présenter aussi régulièrement que possible l’état des mesures qui seront prises au cours six (6) mois visés par la présente loi. Il soumettra à la période prévue des projets de loi de ratification.

Nous tenons ici à réitérer aux honorables députés nos très sincères remerciements pour avoir non seulement, répondu avec promptitude à notre sollicitation mais aussi pour avoir voté à l’unanimité des députés cette loi dont nous mesurons l’importance. Le Gouvernement fera bon usage de cet instrument exceptionnel.

Dieu bénisse le Togo.

Je vous remercie.