Infos Togo Election à la Présidence du CONAPP

Ce que propose le candidat Joël Kossi Egah, pour ""redonner une nouvelle image"" à ce Conseil

Publié le jeudi 10 mai 2018, par Gabinho

Ils sont quatre dans les starting-blocks, pour briguer la présidence du CONAPP (Conseil National des Patrons de Presse) lors de l’Assemblée générale du 18 Mai prochain, et à se soumettre la semaine dernière au grand oral organisé en prélude à cette élection par le bureau sortant. Entre ces propositions, un des programme a retenu notre attention à la rédaction de Telegramme228. Il s’agit de celui du candidat Joël Kossi Vignon Egah. Voici le contenu de ce programme...

Programme du candidat Joël Kossi Vignon EGAH

Chers Confrères membres et sympathisants du Conseil National des Patrons de Presse,
Mesdames et Messieurs,

Je tiens avant tout à vous remercier pour vos appels, vos soutiens dès la publication de la liste des candidats qui, pour m’exprimer votre confiance qui, pour me témoigner le respect que vous avez pour les valeurs que je porte si hautement .
En effet je sais combien la candidature de Joël EGAH, a suscité des curiosités surtout pour la présidence du Conapp qui est clairement étiquetée d’être une association des alignés à la solde du pouvoir.

Chers Confrères, Chers Frères,
Mesdames et Messieurs,

Je me dois de saluer au passage nombre d’activités de ratissages qu’a organisé tout le long de ces deux mandats le président sortant Jean-Paul Ekpé Agbo-Ahouélété. Soyez en félicité Monsieur le Président.
Mais vous conviendrez avec moi que, ces initiatives quoique louables n’ont point réussi à épargner notre association d’être qualifiés de groupes d’alignés et ce, pour des raisons bien fondées.
Mon regret est que ce n’est malheureusement pas cela l’ambition qu’ont nourries les autorités en conduisant à la mise en place de cette association en 2007. NON !
Les élections du 18 Mai 2018 doivent donc nous permettre de redonner une nouvelle image au Conapp.
Sortir des élections du 18 Mai avec un bureau militant serait faire preuve d’inertie face à la crise que trimballe notre pays depuis quelques mois.
C’est pourquoi mon programme se veut une rénovation de l’image du Conapp. Une image qui rassure plus et qui profite à toutes les parties concernées.
Il se décline en sept (7) axes qui sont les suivants :

Améliorer l’Offre
J’entends sur cette ligne, développer en faveur de nos membres l’accès facile à tous les moyens de documentation afin que nous offrons des contenus plus riches et plus fouillés avec la rigueur journalistique.

A ces fins,

- nous développerons les voies et moyens pour l’exploitation efficiente de la Loi portant droit d’accès à l’information …….le gouvernement
- nous organiserons régulièrement des Ateliers d’écriture afin de mieux affiner les plumes et polir les jeunes talents qui rentrent dans la corporation
En effet ceux qui tournent le bouton de leur radio, qui allument l’écran de leur télé, ceux qui viennent devant les kiosques pour acheter un journal s’attendent à ce que nous leur offrions un débat riche et fouillé, face aux évènements qui ballotent leur quotidien socio-économique.
Les membres du Conapp doivent désormais aller au-delà de l’alignement et apporter une plus-value tangible dans le débat actuel.
Une presse qui tire le débat vers le haut, une presse qui instruit avec le plus grand patriotisme.
C’est ce type de Président que je veux être pour le Conapp, pour la Presse.

Susciter plus de Professionnalisme de la part de nos membres et du Respect en retour

Nous allons créer au sein de l’association une commission « étique et la déontologie et discipline » avec pour mission de contraindre les membres au respect des règles du professionnalisme et éviter des cas de voies de faits qui écornent souvent l’image du journaliste.

Renforcer les recettes financières de nos structures
Nous comptons ici :
- plaider, comme nous l’avons défendu lors des Etats généraux de la presse en 2014, pour un relèvement de l’aide de l’Etat à la presse à 500 000 000 fcfa
- obtenir l’application du volet détaxe prévu dans l’aide de l’Etat à la presse notamment sur les intrans
- mettre en place des partenariats publicitaires avec différentes entreprises en faveur de tous les membres de l’association sans exception.
- planifier une messagerie afin d’atteindre tous ceux qui voudraient s’offrir un journal

Promouvoir l’ouverture et la complémentarité en faveur des intérêts communs de la Presse

J’aime rappeler ici que j’ai été, lors des Etats généraux du Juillet 2014 à Kpalimé l’initiateur de l’idée d’une Fédération des associations de la Presse nationale. Un cadre où nous allons au-delà de nos petites divergences, converger nos forces pour défendre les intérêts communs de notre profession.
Dès les premiers mois de notre mandat, nous allons ouvrir ce chantier pour l’intérêt de toute la corporation

Endiguer les germes de tribalisme et de discriminations diverses au sein de l’association

Le Conapp doit sortir des méandres tribalistes que des clans entretiennent dans les couloirs et qui affectent sérieusement l’association depuis quelques années
Le Conapp doit aujourd’hui se décentraliser où tout ne se décidera plus depuis Lomé seule pour être imposé à nos frères de l’intérieur du pays.

Garantir notre Sécurité et nos vieux jours

Il se souvient que j’ai été, ensemble avec le bureau sortant, concepteur d’une réponse aux nombreux risques auxquels nous sommes exposés dans l’exercice de notre métier.
Dès le lendemain du 18 Mai, il nous faut boucler ce chantier en apportant également une réponse à nos vieux jours.

Doter le Conapp d’un siege à sa taille

Le Conapp ne peut plus se cloisonner dans un bureau de la Maison de la Presse quoique, l’histoire ait rapporté que cette Maison est une réalisation de notre association.
Après dix ans de vie notre association mérite de disposer d’un siège social digne de sa taille

Chers confrères, Chers frères,

Je ne saurai mobiliser les moyens pour venir vous voir à l’intérieur du pays pour vous parler le pur Ewé, le tem ou le kabye avant que vous ne vous rallier à ma cause.
Mais sans même me déplacer, vous me connaissez et je vous connais !
Vous me connaissez pour ma fidélité, ma sincérité, mon Amour de la diversité et mes valeurs Républicaines.
Je vous connais pour le profond dégoût pour ce Conapp composé de deux clans : les premiers qui brillent et scintillent parce qu’ils sont à la table du Roi et les seconds composés des valets à qui on jette des pécules et des miettes, puis le reste constitue des sans visages.
Je vous connais pour combien vous êtes indigné qu’on utilise à chaque Assemblée Générale du Conapp votre fragilité à des fins électorales.
Je sais combien vous demandez qu’on vous respecte juste pour ce que vous êtes et qu’on arrête de vous tirer par le nez.
Ces désirs, je veux qu’ensemble, on se soude les coudes pour les exprimer chacun sur son bulletin de vote le 18 Mai prochain.
Je sais que vous êtes capable de faire la surprise, d’exprimer votre désir de justice sociale.
Je suis le candidat de l’Amour, le candidat de la Tolérance, je suis l’Alternative entre deux camps qui s’opposent !

Chers Frères,

Pendant les deux (2) semaines qui nous séparent du jour du vote, Conservez la dignité que je vous connais !

Que Dieu ou Allah nous Bénisse !

Je vous remercie !

N.B : Photo Republicoftogo