Infos Togo Filière avicole au Togo / Commercialisation et consommation de volailles locales

Bataka tape du poing sur la table et réclame des contrats clairs et précis de fourniture entre les acteurs sous 15 jours

Publié le mardi 19 mai 2020, par Gabinho

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, dit-on souvent. Mais cette fois-ci, ce sera un bonheur partagé entre les Togolais, parce que cette note du ministre en charge de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique, ne va que dans le bon sens de la consommation locale.

Dans une note en date du 18 Mai 2020, le ministre Noël Koutéra K. Bataka, somme les importateurs et distributeurs des produits carnés à signer des contrats clairs et précis avec les éleveurs togolais pour la fourniture régulière de volailles locales.
« Je demande à tous les importateurs et distributeurs de produits de volailles de prendre toutes les mesures urgentes, à travers des contrats clairs et précis, pour l’enlèvement immédiat des volailles en souffrance d’une part, et pour la fourniture régulière de volailles locales d’autre part, et ceci dans un délai de quinze (15) jours à compter de la date de signature de la présente note », pouvait-on lire dans cette note dont copie est parvenue à notre rédaction.

Formel sur cette injonction, le membre du gouvernement va plus loin indiquant qu’il tient « à préciser que les services des douanes sont saisis pour veiller à ce qu’aucune importation de produits avicoles se réalise sans une autorisation formellement signée par le ministre chargé de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique, tel que prévue par les textes en vigueur ».

C’est bien là une décision courageuse du ministre Bataka qui ne peut qu’aller dans le vrai sens de la consommation locale au Togo. Une consommation locale pourtant criée et réclamée par les autorités mais qui a du mal à rentrer dans les habitudes des importateurs, distributeurs et à la fin des consommateurs.
T228