Infos Togo Coronavirus au Togo

Bataka et son département préparent la riposte du secteur agricole

Publié le lundi 23 mars 2020, par Gabinho

Le secteur agricole togolais ne restera pas les bras croisés dans la dynamique de la protection et de la riposte contre la pandémie du Coronavirus. C’est visiblement l’avertissement fort qui est adressé ce jour au travers d’une réunion d’urgence tenue ce jour entre le ministre de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique, Noël Koutéra Bataka et des agents de la santé et de la sécurité à son ministère à Lomé, ceci, histoire de « faire front commun contre la maladie à coronavirus dans le secteur agricole ».

Des dires du ministre Bataka, « l’objectif principal de cette réunion est d’anticiper, d’examiner les actions visant à renforcer la préparation et la riposte à cette pandémie dans le secteur agricole ».

Au nombre d’une cinquantaine, les participants à cette réunion ont planché sur la situation de cette pandémie notamment les moyens de riposte de la propagation de la maladie et l’identification des acteurs ou des secteurs d’activité les plus exposés au virus (marchés, port de pêche, abattoirs, groupements agricoles, acheteurs, négociants, en gros et détails…).

Dans la dynamique de la distribution de des gels sanitaires, des masques et gants aux agents du ministère de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique faite la semaine dernière, le ministre Bataka a donné des instructions afin que son département soit désinfecter chaque soir après le boulot.

On en retient entre autres mesures transversales envisagées par le ministère de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique, pour tous les secteurs afin de réduire les risques des acteurs ou secteurs d’activités les plus exposés au virus, la désinfection « une fois tous les deux jours les marchés de ventes de produits agroalimentaires à 17h et le faire en préservant l’innocuité des produits (privilégier les substances de traitement agroalimentaires) » ; « Fumiger les endroits clos » ; « Limiter les marchés à la vente des produits essentiellement de base (interdire par exemple les vendeurs de pagne, les friperies etc.) » ; « Mettre un dispositif de lavage des mains à l’entrée de chaque marché en canalisant les gens et exiger systématiquement le port de masque (faire par la police) » ; « Instaurer les « take away » dans les restaurants », « Privilégier les ustensiles jetables (plats, cuillères et autres) » ; « Faire passer les ustensiles à l’eau de javel et à l’eau chaude (bouillir les ustensiles) » ; « Assainir tous les lieux de vente de produits agricoles » ; «  Veiller à l’hygiène et à l’assainissement des marchés » ; « Opter pour l’aération des lieux confinés et ne pas utiliser les climatisations » et enfin, « Eviter de s’asseoir ensemble pour manger (exemple des restaurants) ».

T228