Infos Togo Terrorisme

"Ayitévi"" est mort , abattu par les Djihadistes entre le Togo et le Burkina Faso

Publié le samedi 16 février 2019, par

"

Un ancien du Centre Don Bosco d’Akodesséwa a été abattu par les Djihadistes entre le Togo et le Burkina Faso. Son nom c’est le père Antonio César Fernández, plus connu sur les paroisses d’Akodesséwa, Gbényédzi, Dékadjévi et autres stations secondaires, sous le surnom d’Ayitévi pour sa maitrise du guin, langue parlée au Sud Togo.

Ce prêtre Salésien espagnol, selon les informations annoncées par la Congrégation des Salésiens de Don Bosco et qui a en gestion le Centre CAMA (Centre d’Apprentissage Maria Auxiliadora) d’Akodesséwa, « a été assassiné dans une attaque djihadiste entre le Togo et le Burkina Faso. Le missionnaire de 72 ans a été abattu aujourd’hui (vendredi) vers 15 h ».

D’après les mêmes informations postées sur le compte twitter de la congrégation Le salésien tué rentrait dans sa communauté de Ouagadougou avec deux autres religieux qui pourraient survivre à l’assaut, après avoir célébré à Lomé (Togo) la première session du Chapitre provincial de la Province salésienne d’Afrique de l’Ouest francophone (AFO). Outre ""Ayitévi""
Outre le prêtre espagnol, il est annoncé le décès de quatre douaniers en poste à ce poste mobile de douane, dans la même attaque.

Réagissant à cette attaque meurtrière, le Premie ministre espagnol, PedroSanchez a exprimé « toute son affection à la famille et aux collègues du missionnaire Antonio César Fernández et de toutes les victimes de l’attaque terroriste au Burkina Faso. Ma répulsion absolue face à cette attaque et ma reconnaissance aux coopérants et aux volontaires qui risquent leur vie en travaillant dans des zones de conflit ».

Né le 7 Juillet 1946 à Pozoblanco, Antonio César Fernández Fernández était missionnaire dans divers pays d’Afrique depuis 1982, étant le fondateur cette année-là de la présence salésienne au Togo, sa première destination. Tout au long de sa carrière, il a été enseignant novice (1988–1998) et a notamment été délégué de l’AFO au Chapitre général 25 (2002). Il exerçait actuellement au Burkina Faso. Il avait 72 ans et avait servi 55 ans en tant que Salésien et 46 en tant que prêtre.

T228