Infos Togo Société

Avide d’argent, il se fait escroquer 54 millions de F cfa par un Charlatan

Publié le vendredi 23 février 2018, par

Voilà ce que ça coûte parfois la course effrénée à l’argent et au gain facile. Et notre pauvre commerçant l’a appris à ses dépens.

Selon des faits rapportés par nos confrères de Rewmi, il est question d’une affaire qui s’est produite à Dahra où un riche commerçant du nom de Mame Bara Niang, spécialisé dans la vente de matériaux de construction, a été escroqué de 54 millions de francs par le charlatan Amadou Balla Sarakh Sow.

Tout a commencé en novembre 2017 quand le Charlatan doublé d’escroc s’est présenté devant le magasin du commerçant Mame Bra Niang pour acheter du ciment, des paquets de zinc, bref des matériaux de construction. C’est alors que le commerçant lui a fait savoir que son argent a été volé, il y a de cela quatre ans, et qu’il désire le retrouver. C’est ainsi que le Charlatan lui a promis de l’aider à retrouver tout son argent. De retour à Lobodou, dans la commune de Keur Momar Sarr (Louga), l’escroc a envoyé au commerçant de « l’eau bénite » pour des bains à prendre à chaque réveil.

Fort malheureusement pour le pauvre commerçant, Mame Bara Niang, quelques jours après, il « a perdu conscience et a accédé favorablement à toutes aux sollicitations financières du faux marabout. Le charlatan sachant que le commerçant était âgé de 71 ans, lui a demandé de sortir 71 moutons, 71 vaches et 71 chameaux en guise d’offrande, avant de lui demander d’acheter une caisse à l’intérieur de laquelle il mettra un tissu blanc qui se transformera en milliard de francs Cfa quelques jours plus tard. Sans hésiter le commerçant a commencé à vendre tous ses biens et contracté des dettes auprès de ses collègues pour un montant global de 52 millions qu’il a envoyé par Western Union et Wari. Pour ne pas laisser de traces, le marabout a demandé au commerçant de mettre tous les reçus des transactions dans un bain qu’il prenait tous les matins. Ce qui fut fait. Lorsqu’un jour du mois de janvier 2018, le commerçant a parqué un troupeau de moutons pour les vendre afin d’accéder à la demande du charlatan, sa famille dira niet. Très touchés par l’attitude leur père, ses enfants l’ont conduit chez un marabout établi à Dahra pour l’aider à reprendre conscience. Sans perdre de temps, le malheureux commerçant s’est rendu à la brigade de gendarmerie de Dahra pour porter plainte ».

Sur la base de cette plainte, « le charlatan Amadou Balla Sarakh Sow a été arrêté et a été conduit à Dahra où il a reconnu sans ambages devant les faits qui lui sont reprochés ». Malheureusement, il a déjà dépensé l’argent du commerçant, dans la construction d’un grand bâtiment, l’achat d’un véhicule 307 et a d’ailleurs profité entre temps pour prendre une deuxième femme. Toutefois, il a été déféré au parquet de Louga le 15 février dernier pour charlatanisme, escroquerie portant sur une importante somme d’argent (54 millions FCfa). Il devra donc répondre de ses actes.
T228