Infos Togo En vue des Législatives / Réformes constitutionnelles et amélioration du cadre électoral

Au NET, ""il faut faire vite car le temps presse""

Publié le lundi 2 juillet 2018, par

Réaction sur la dernière séance du dialogue intertogolais le 27 Juin dernier et la tournée du président national du NET en Europe, ce sont là deux sujets principaux de la rencontre animée ce jour par le parti de Gerry Taama à Agoè dans la banlieue nord de Lomé.

Si le parti salue entre autres, la dévotion des facilitateurs à aider à trouver une solution à la crise togolaise, et l’abandon par la Coalition des 14 de son exigence d’un retour à la Constitution de 1992, pour 5 points essentiels auxquels viennent s’ajouter les 26 propositions de modification constitutionnelle qu’il avait déjà faites, le NET épouse parfaitement le souhait de la CEDEAO de voir les législatives se tenir au plus tard fin Novembre 2018. Mieux, au NET, on pense que ""pour peut que les acteurs politiques togolais se décident à se parler en l’absence des facilitateurs, les réformes constitutionnelles et l’amélioration du cadre électoral peuvent s’opérer dans des délais raisonnables, permettant la tenue des élections au cours de l’année 2018"", et donc, qu’ ""il faut faire vite car le temps presse"".
T228