Infos Togo

Attention ! Un petit tour à Aflao (dans le Ghana) peut vous coûter 500.000 F cfa

Publié le vendredi 3 juillet 2020, par Gabinho

Dans un communiqué rendu publique ce jeudi par le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Yark Damehane a annoncé des mesures visant à dissuader tout voyageur désirant se rendre dans les pays frontaliers du Togo pour une quelconque raison.

Nul n’est sans savoir que les frontières sont toujours fermées de même que la mise en quarantaine de toute personne revenant d’un autre pays pour des raisons de lutte contre la propagation de la pandémie du coronavirus. Le ministre a rappelé dans son communiqué que toutes ces mesures « sont toujours en vigueur »
Rappelons que le mercredi dernier, lors de son point de presse hebdomadaire, la CNGR-COVID-19 a indiqué que l’explosion des nouveaux cas reste liée à « l’arrivée des voyageurs et l’existence de quelques foyers ».

« A cet effet, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile tient à rappeler à toute personne qui se rend dans un pays limitrophe, pour diverses raisons surtout non officielles (enterrement, mariage, etc.), qu’elle sera soumise aux mesures de confinement de 14 jours, à ses frais, dès son retour au pays », indique le communiqué.

Le communiqué précise que les forces de l’ordre ont reçu l’ordre de mettre en application cette mesure.

A ce jour, le pays enregistre, selon les chiffres officiels publiés jeudi à 19h GMT, 229 cas actifs, 424 cas guéris sur un total de 667 cas confirmés et malheureusement 14 décès.
Yvette S. /T228