Infos Togo Mesures d’apaisement ou de provocation ?

Assiba Johnson du REJADD ""enlevé"" par des individus en cagoulé et en civil

Publié le mercredi 4 avril 2018, par

Décidément, les mesures d’apaisement ne sont pas au bout des doigts et risquent de ne pas être effectives pour sitôt. Alors que l’opposition togolaise a à nouveau inscrit cette exigence dans les points de revendication de la marche qu’elle projette pour les 11, 12 et 14 Avril prochains, c’est un autre fait qui vient s’y ajouter peu avant la mi-journée de ce mercredi.

Selon une information qui fait le tour des réseaux sociaux, Assiba Johnson, le président du REJADD (Réseau des Jeunes Africains pour la Démocratie et le Développement), organisation de la Société civile, co-auteur du rapport selon lequel il y avait plus de 100 morts lors des répressions des manifestations de l’opposition déclenchées depuis Août 2017, a été interpelé au quartier Sagbado par des individus cagoulés et en civil.

Si l’on ignore les circonstances exactes et l’identité de ces personnes qui ont interpellé, mieux qui ont enlevé ce responsable de la société civile, il est à noter que cet acte vient justifier une nouvelle fois que les acteurs des OSC au Togo sont décidément en danger et dans le viseur des auteurs des actes qu’ils dénoncent.
T228