Nos régions Bafilo

Arrestation de l’Imam Alfa Abdoul Wahid

Publié le dimanche 22 octobre 2017, par Gabinho

Décidément, il n’y a pas de répit pour les organisations de défense des droits humains ces dernières semaines au Togo. Ces dernières vivent finalement au rythme des manifestations publiques de l’opposition, et de la répression violente dont certaines de ces manifestations sont l’objet mais aussi des arrestations.

Après l’Imam Alassani Mohamed, le lundi dernier et, dont l’arrestation aux allures d’enlèvement, selon certains analystes, est à l’origine des manifestations violentes à Sokodé suivies d’une opération punitive des forces de sécurité et de défense, qui a obligé les populations à déserter la ville, c’est autour de Bafilo de connaitre une situation similaire.

Des informations communiquées à notre rédaction par le REJADD Togo, c’est un autre Imam qui a été interpellé tôt ce matin. ""Nous venons d’être saisi de l’interpellation de monsieur Alfa Abdoul Wahid à Bafilo ce matin à son domicile aux environs de 3 heures par la Gendarmerie nationale"", confie le REJADD.

Dans la foulée de cette annonce, cette organisation présidée par Assiba Johnson, qui était sur le terrain à Bafilo, le mois de septembre dernier, au temps chaud même des manifestations publiques violemment réprimées, interpelle une fois encore les autorités politiques et sécuritaires togolaises.

""Nous interpellons les autorités à privilégier la voie du dialogue et à cesser ces arrestations qui ne font qu’envenimer la situation déjà très tendue"", suggère M. Johnson et ses collègues qui, une fois encore, ont réitéré leur demande de toujours, c’est-à-dire, ""la libération de toutes les personnes interpellées en lien avec la crise politique qui secoue notre pays depuis le 19 août 2017"". Ce qui d’après eux pourrait être d’un apport à l’apaisement.
T228