Infos Togo Participation aux législatives / CLE d’Agnina Yacoubou perd des plumes

Après les dénonciations du SG Peter Afadodan, le SGA Kossi Agbeyadzi démissionne

Publié le mardi 27 novembre 2018, par

La décision de participer aux législatives du 20 Décembre prochain passe mal à CLE (Cercle des Leaders Emergents), de Me Agnina Yacoubou. Alors que hier déjà, c’est le Secrétaire général de cette formation politique, qui vivra réellement sa première expérience électorale en tant que parti politique, après celle d’un regroupement d’indépendants, lors des législatives de 2013, Peter Afadodan, qui dans une dénonciation de la façon dont les choses sont conduites, indiquait qu’« aller à une quelconque élection…, c’est se trahir et c’est trahir encore les togolais », c’est au tour de son adjoint, Kossi Agbéyadzi, de quitter la barque.

Dans une note au président, il présente sa démission. Et comme raisons de cette démission, il y a entre autres, « le choix unilatéral de la présidence de CLE de participer aux élections législatives du 20 Décembre 2018 dans les conditions actuelles sans les réformes réclamées par le peuple et entérinées par la feuille de route de la CEDEAO ».

Sans aller trop vite en besogne, on croirait aussi, à lire le désormais ex-Secrétaire général adjoint de cette formation politique, qu’elle est gérée comme une épicerie, mieux, une entreprise personnelle. Car, formule M. Agbéyadzi, comme accusations à l’encontre du président Me Agnina Yacoubou, « la négligence des membres du Bureau Exécutif au profit des amis personnels du Président dont les avis priment sur les avis des vrais membres dudit bureau », « la réunion exclusive du BE et le congrès statutaire de CLE n’ont jamais eu lieu depuis sa création », et « l’expression d’un point de vue contraire à celui du Président est considérée comme un affront à celui-ci qu’il faut laver obligatoirement ».
T228

N.B : En image, Me Agnina Yacoubou