Infos Togo Libération de Soumaïla Cissé

Après Dr Gnagnon, Faure Gnassingbé aussi est soulagé

Publié le vendredi 9 octobre 2020, par Gabinho

Décidément, l’information sur la confirmation de la libération du Chef de file de l’opposition malienne, Soumaïla Cissé, par un groupe armé, ne fait que des soulagés par ici au Togo. En effet, à la suite du Dr Jean-Emmanuel Gnagnon, qui dès les premières heures de l’annonce de la confirmation de la libération du leader de l’URD (parti politique malien), a manifesté son soulagement, c’est au tour du Chef de l’Etat togolais d’en faire autant. « Je partage le soulagement du peuple malien, des familles de M. Soumaïla Cissé et des trois autres otages au Mali suite à leur libération. Mes félicitations vont à l’endroit de tous ceux qui ont œuvré pour cet heureux dénouement », c’est le message signé de Faure Gnassingbé sur sa page Facebook ce Vendredi 09 Octobre 2020.

Pour rappel, dans un précédent article, nous indiquions, « quelques mois plus tôt dans nos colonnes nous faisions échos d’appel de Dr Jean Emmanuel Gnagnon, Maire Adjoint de la Commune d’Agbodrafo, et candidat déclaré à la présidentielle de Février 2020, à la libération de son ami et aîné, Soumaïla Cissé, Chef de file de l’opposition malienne, enlevé et détenu par un groupe armé opérant dans le Nord du Mali. Ceci alors que certains bruits couraient et le donnaient même pour mort. Il en appelait, il nous souvient, dans son message à une implication des organisations sous régionales et continentales mais aussi des chefs d’Etats africains. Et bien depuis le début de cette semaine, c’est chose faite, l’opposant malien est libéré. Dans un nouveau message, Dr Gnagnon, se félicite de cette libération. « C’est avec un sincère sentiment de soulagement que je salue la libération de mon ami et cher aîné, l’honorable Soumaïla Cissé, Chef de file de l’opposition malienne et président de l’URD. Je félicite tous les acteurs qui ont œuvré sans relâche à sa libération », ce sont des mots laissés sur sa page Facebook par Dr Gnagnon, quelques heures après avoir reçu des sources proches, la confirmation de la libération du président du parti politique malien, l’URD. Il est à noter Soumaïla Cissé a été libéré au même moment qu’une otage étrangère du nom de Sophie Pétronin ».

En fin de compte, outre Cissé et Pétronin, deux autres otages ont été également libéré par le groupe armé qui les détenait.
T228