Infos Togo Contractualisation express

Après Dapaong et Kara, Sokodé entre dans la danse

Publié le jeudi 21 juin 2018, par

Trois formations sanitaires sont déjà passées cette semaine à la contractualisation ; la dernière est le CHR de Sokodé où les cérémonies sont en cours ce jeudi en présence du Professeur Moustapha MIJIYAWA, ministre de la Santé et de la Protection Sociale. Le CHR de Dapaong et le CHU de Kara ont donné le ton en début de semaine.

La contractualisation des formations sanitaires fait suite à un problème constater dans ces centres de santé. « Un important fossé sépare les ressources certes limitées injectées dans le secteur d’une part, et les performances des formations sanitaires d’autre part », a soulevé jeudi le ministre MIJIYAWA qui précise que cette situation a occasionné une désaffection de la population pour les centres publics de soins.

L’option de l’approche contractuelle a été retenue par le gouvernement pour « harmoniser les ressources par rapport aux prestations et à la satisfaction des populations. Cette approche va permettre à l’hôpital de dégager plus de bénéfices et d’investir dans un fonctionnement optimum, l’objectif étant la satisfaction de la population et d’arriver à une meilleure gestion des hôpitaux publics », a ajouté le ministre.

C’est une solution qui n’est pas une privatisation, comme certains le pensent ou le disent, mais une délégation de gestion. La structure hospitalière reste et demeure publique.

T228