Infos Togo L’école togolaise malade de ses enseignants « mougousseurs »

Après Asrama Agokpo, un fondateur d’école enceinte 5 élèves de son lycée

Publié le mardi 25 août 2020, par Gabinho

L’éducation togolaise est décidément malade de ses enseignants qui allument leur bite sur les apprenants qu’ils sont appelés à encadrer.

Après le cas d’Asrama (Agokpo) dans la préfecture de Haho où un Directeur d’école a enceinté une élève de 12 ans, c’est au tour de Sokodé, à 340 km au Nord de Lomé, dans la région centrale, de vivre son ou ses cas.

Selon une information, c’est un fondateur d’école qui a enceinté cinq (5) lycéennes (Trois en classe de 2nd et deux en classe de Première).

Des précisions données par nos confrères de l’hebdomadaire Courrier de la République, l’auteur de cet acte est Fondateur et Directeur de cet établissement scolaire privé qui se trouverait en face de l’ENA de la ville de Sokodé.
Il est aussi rapporté que notre Fondateur est un habitué de ses faits avec pour principal appât, la promesse de réussite aux compositions et aux examens de fin d’années scolaires.
L’affaire d’après les informations est pendante devant la justice.
T228