Infos Togo

AIMES-AFRIQUE FORME LES PRATICIENS DE LA MÉDECINE TRADITIONNELLE (PMT) ET COMPTE OPÉRER 1.000 PATIENTS DANS LA RÉGION MARITIME ET DES PLATEAUX

Publié le vendredi 24 janvier 2020, par Gabinho

Après les consultations médico-chirurgicales qui ont lieu depuis le 20 Janvier dernier, l’ONG AIMES-AFRIQUE, dont l’objectif depuis toujours est d’amener l’hôpital vers les populations, est en phase opératoire chirurgicale dans le Zio et le Yoto de hier 23 janvier. Il s’agit d’une opération qui concerne 316 patients. Plus de 2321 malades ont bénéficié des soins médicaux spécialisés dans les 2 villes.

Pour cette deuxième opération de l’année 2020, après celle de Vo, les agents de santé et les tradi-thérapeutes n’ont pas été laissés sur le quai. En effet, en marge de cette opération, ils sont une trentaine à bénéficier d’une formation sur l’exercice et l’organisation de la médecine traditionnelle dirigée par le Président Fondateur de cette ONG, le Dr Michel Kodom.

Les opérations chirurgicales dans la préfecture de Zio et de Yoto, prennent fin demain Samedi.

Avant Zio et Yoto, cette mission médico-chirurgicale qui s’inscrit dans la droite ligne de la 2ème année du Projet « Santé Espoir pour tous », financé par l’Union Européenne avec l’appui de l’ONG Aktion Pit Togohilfe, AIMES-AFRIQUE était déjà la semaine dernière, précisément les 21 et 22 Janvier 2020, au CHP de Vogan dans la préfecture de Vo, où environ 163 patients ont été opérés avec succès et près de 1.700 soignés dans diverses spécialités.

A rappeler ces différentes missions médico-chirurgicales foraines gratuites, placées sous le haut Parrainage de Son Excellence Faure E. GNASSINGBE s’inscrivent dans la réalisation de l’axe 3 du Programme National de Développement (PND) lancé le 04 février 2019, afin de ne laisser personne de côté.

Après Zio et Yoto cette semaine, la prochaine étape sera, Amou, Kpelé,Kloto et Agou, où également des opérations chirurgicales seront faites pour soulager des patients de leur peine.

Objectif de ces differentes missions médico-chirurgicales dans les régions Maritime et des plateaux (Vogan, Tsévié, Tabligbo, Amou, Kpelé, Kloto, Agou) est de soigner plus de 10.000 malades en zones rurales et d’en opérer au moins 1000 patients.

A rappeler que l’ONG AIMES-AFRIQUE vient de fêter ses quinze (15) ans le 19 janvier 2020 et à lancer un fonds mondial pour la promotion du droit à la santé des paysans et des personnes travaillant en zones rurales en Afrique d’un montant de 2.000.000 dollars US (1.000.000fr CFA) qui permettrait de prendre en charge cinq mille (5.000) paysans souffrant de différentes pathologies chirurgicales en Afrique.

T228