Infos Togo Présidentielle de 2020 / Résultats définitifs

Agbéyomé rejette la victoire de Faure et prend le flambeau de la résistance !

Publié le mercredi 4 mars 2020, par Gabinho

Après Faure Gnassingbé via son compte Facebook, c’est au tour du candidat arrivé selon les résultats de la CENI confirmés après redressement des chiffres par Cour constitutionnelle, en deuxième position, à la suite de la présidentielle de 2020, et qui a vu ses recours être rejetés, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, de se prononcer sur ces résultats.

En conférence de presse ce Mercredi à Lomé, le candidat de la dynamique Kpodzro et du MPDD, à ce scrutin, entouré de son équipe, a catégoriquement rejeté la victoire de Faure Gnassingbé. Loin de s’arrête à un simple rejet, Agbéyomé et ses collaborateurs appellent les Togolais à la résistance.

Pour ce qui est de la nomination d’un Premier ministre alors même qu’il n’est même pas encore arrivé à faire admettre sa victoire légalement, pour pouvoir prêter serment devant les instances de la République, l’ancien Premier ministre du Togo et actuellement député à l’Assemblée nationale, confirme bien avoir nommé Antoine Nadjombé. En tout cas, dit-il avoir procédé à cette nomination du fait de la « légitimité » dont il dispose.

S’il n’est pas prêt à abdiquer, il avise de ce que la communauté internationale est donc témoin de la défaite de Faure et réitère sa détermination à rétablir la vérité des urnes.

Agbéyomé Kodjo, qui entend user de tous les instruments qui lui confèrent le droit à la désobéissance a informé ne pas avoir peur de la prison.

On peut sans se tromper en conclure que c’est une nouvelle crise postélectorale qui se joue ainsi au Togo.

Bon à suivre !

T228

DECLARATION DES FORCES DE LA DYNAMIQUE MGR KPODZRO

Le mardi 3 mars 2020, la Cour Constitutionnelle a proclamé les résultats finaux du scrutin présidentiel du 22 février 2020, entérinant les résultats provisoires communiqués par la CENI le 23 février 2020.

Les forces de la Dynamique Kpodzro rejettent les résultats annoncés et dénoncent un hold up électoral opéré par le parti au pouvoir, qui a usé de la fraude, la violence et la falsification des chiffres pour pervertir la vérité des urnes. Aucun observateur sérieux ne peut croire au score de 70,78% attribué au chef d’État sortant, contesté pour sa posture de monarque à la tête d’une dynastie familiale, son 4 ème mandat et son bilan.

Les forces de la Dynamique Kpodzro continuent *d’affirmer que leur candidat Agbéyomé KODJO a effectivement remporté le scrutin présidentiel du 22 février 2020. A cet effet, elles exigent* le rétablissement de la vérité des urnes à travers la publication des résultats bureaux de vote par bureau de vote et le transfert du pouvoir au *véritable* vainqueur.

Les forces de la Dynamique Kpodzro pensent qu’il est inadmissible de laisser le parti RPT-UNIR continuer d’orchestrer *ainsi* des mascarades électorales *au vu et au su de la communauté internationale* pour garder le pouvoir ad vitæ aeternam au Togo.

En conséquence, elles lancent un appel pressant aux électeurs et électrices en particulier, et aux populations togolaises en général à défendre *par tous les moyens légaux et conformément à l’article 150 de notre constitution* leurs votes et la victoire chèrement obtenue dans les urnes.

Le destin du Togo et l’avenir de son vaillant peuple ne peuvent pas être confisqués par une poignée d’individus qui utilisent les moyens et attributs de l’État pour perpétuer leur règne clanique et maléfique *avec la complicité des prédateurs extérieurs qui font leurs affaires sur le dos des pauvres citoyens togolais*.

Seule, la lutte libère *et c’est maintenant.*

Fait à Lomé le 04 mars 2020