Infos Togo Législatives du 20 Décembre 2018

Agbéyomé Kodjo de OBUTS : « Nos militants ne sont pas prêts pour le boycott des élections vu les dégâts que celui-ci a causé dans le passé »

Publié le vendredi 14 septembre 2018, par

Invité ce vendredi sur une radio privée de Lomé, le président de OBUTS, parti politique dont un des membres siège à la CENI actuelle, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, n’a pas caché sa surprise quant à ce que, « la feuille de route de la CEDEAO n’a pas fait objet de validation entre les deux parties antagonistes ».
Pour ce qui est de ces tiraillements sur ce que la CEDEAO ne vienne arrêter le processus électoral en cours, il pense en tout cas, que c’est plutôt aux acteurs politiques eux-mêmes de s’accorder sur les sujets essentiels surtout ceux qui concernent la CENI.
« La facilitation ne peut pas comprendre les problèmes togolais comme les togolais eux-mêmes. Elle ne peut pas aussi être à notre disposition tous les jours. C’est pourquoi nous devons dialoguer entre nous, en dehors de la facilitation pour trouver une porte de sortie à cette crise et faire avancer notre bijou (le Togo) », c’est l’avis de l’ancien Premier ministre togolais.

Et sur la question de la participation ou non aux législatives du 20 Décembre prochain, OBUTS bien à fond dans les préparatifs et sera bel et bien dans les starting-blocks. C’est ce que l’on peut comprendre des dires du patron de cette formation politique. Car, indiquait-il ce jour, que les militants de son parti ne sont pas prêts pour le boycott des élections vu les dégâts que celui-ci a causé dans le passé.

En attendant ces législatives, le parti au symbole du ballon de foot, célèbrera ses 10 ans d’existence ce mois de Septembre. Et pour la célébration de cet anniversaire, il est projeté d’ici la fin de ce mois, une assise nationale avec l’ensemble des fédérations. Il sera question de réfléchir sur le parcours du parti, tirer des leçons et faire de nouvelles projections sur l’avenir du parti. Aussi, les délégués à ces assises annoncées par M. Kodjo, pourront réfléchir sur les thématiques de la campagne et, pourquoi pas, tabler sur les candidats qui iront défendre les couleurs du parti sur l’ensemble du territoire national.
T228