Infos Togo Présidentielle de 2020 / Contre des prétendus cas de fraude

Agbéyomé avertit : « S’ils volent, le peuple va se redresser et nous serons les premiers à l’appeler à refuser cette victoire fabriquée »

Publié le samedi 22 février 2020, par Gabinho

S’il se dit confiant, l’ancien Premier ministre d’Eyadéma Gnassingbé, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, est bien au parfum des « fraudes » qu’il dénonce au passage, à la suite de son opération de vote ce Samedi en milieu de matinée à l’EPP Hounkpati.
Des premiers mots du candidat de la dynamique des Forces démocratiques de Mgr Kpodzro, il est bien confiant. « Personnellement, la mobilisation me donne confiance. Le message a été entendu, les Togolais veulent marquer une rupture totale par rapport à ce qu’ils ont vécu jusqu’à présent : une société clivée, une société faite d’injustice incarnée par des médiocres. Je crois que l’heure est venue pour le changement », c’est ce que déclarait le président du MPDD (Mouvement Patriotique pour la démocratie et le Développement).

Une conviction du candidat, « quelles que soient les fraudes mises en place, ils ne gagneront pas », allusion faite donc au candidat du parti au pouvoir et son parti. Aussi, a-t-il poursuivi dans un ton d’avertissement, « il y a une forte mobilisation des Togolais et cette mobilisation peut se comprendre. Les Togolais veulent le changement, ils veulent l’alternance. Si au terme du scrutin, le pouvoir se hasarde à dire que c’est lui qui a gagné, imaginez la suite ».

Dès lors, promet-il une chose, « s’ils volent, le peuple va se redresser et nous serons les premiers à l’appeler à refuser cette victoire fabriquée ».

Innovation de cette élection, aussi bien que les Togolais sur le territoire national, la diaspora togolaise avec seulement 348 électeurs votent également ce jour et ceci pour la première fois depuis la création de ce longiligne pays de l’Afrique de l’Ouest.

T228