Infos Togo Fête de Noël 2018

Afia Mala a fait don de vivres aux enfants d’Agodékè Kpota

Publié le samedi 22 décembre 2018, par

Partager avec les enfants la joie qui l’anime à chaque fin d’année et à l’approche de chaque fête de Noël. C’est devenu depuis plusieurs années déjà le crédo de l’artiste togolaise de la chanson, Afia Mala.

Fidèle à ce crédo, la fondatrice de la Fondation « Vie et vivre » a renouvelé son action de charité à l’endroit des enfants d’Agodékè Kpota (dans la banlieue Est de Lomé) ce Samedi 22 Décembre 2018, en partageant avec ces enfants quelques moments de plaisir.

Meublés entre autres d’une séquence de cadeaux en vivres (des kits composés de riz, huiles, biscuits, tomates, bonbons…), ces instants de plaisirs ont été également l’occasion pour l’artiste d’entendre ces voix innocentes fredonner quelques chansons aussi bien de Noël et autres qui ont bercé son tendre enfance, et également des poèmes qui prouvent combien ces jeunes gens mettent à profit les enseignements reçus à l’école et qu’ils n’ont cessé de prolonger avec des séances de lecture dans la bibliothèque, « Lire pour l’avenir », ouverte depuis déjà 5 ans dans ce quartier par la Fondation Vie et vivre d’Afia Mala. Artiste de profession, elle ne s’est pas privée de se prêter à l’exercice en chantant avec ces enfants.

Dans la foulée de cette activité qui a réuni une centaine d’enfants sans distinction d’âge, ni de catégorie sociale, ni de religion ou d’ethnie, elle s’est réjouie de ce que depuis l’implantation de cette bibliothèque de la Fondation Vie et vivre dans la zone, elle a suscité un engouement des enfants pour la lecture. Ainsi, ces enfants ont souvent droit à des concours socio-éducatifs de tous genres pour stimuler encore plus leur émulation. Outre cette bibliothèque, il est à noter que la Fondation a à son actif une école à Sapé dans la préfecture de Vo.

Toutes ces bonnes œuvres de l’artiste, elle les justifie en un seul mot : « cela me procure le plaisir de faire plaisir à ces enfants ».

Et pour ce partage de riz aux enfants, elle l’accompagne d’une histoire qui peut prêter à sourire. S’inspirant de son passé d’enfant où, manger le riz était un luxe, elle dit vouloir juste partager avec ces derniers, le même plaisir que cela lui procurait de consommer ce qui est devenu son repas préféré à chaque fête de Noël ; ceci, même si de nos jours les enfants en consomment presque tous les jours.

Et en termes de vœu pour la nouvelle année qui s’annonce, Afia Mala se veut humble et toujours pensant au bonheur des autres. « Tout ce que je demande, c’est la paix ; la paix dans le monde entier, parce que ces derniers moments ont été bousculés partout. Si le Tout-Puissant peut nous donner une pluie de paix, c’est à cœur joie qu’on prendra ça. Que cette paix règne dans le monde et dans nos cœurs », a-t-elle formulé comme vœu à l’endroit des Togolais mais aussi des populations de tous les coins et recoins du monde entier.