Infos Togo Après la libération

Adjamagbo-Johnson et Djossou, la lutte continue

Publié le vendredi 18 décembre 2020, par Gabinho

En liberté provisoire depuis hier Jeudi 17 Décembre, la coordinatrice de la Dynamique Mgr Kpodzro et son camarade de lutte, Gérard Djossou, se disent condamnés à poursuivre la lutte pour l’alternance.

Libérés, ces deux responsables de la DMK ont témoigné leur reconnaissance aux divers acteurs qui ont plaidé en leur faveur.

« Le doyen des juges nous a accordé la liberté provisoire qui a été demandée par notre conseil. Le moral est haut parce que nous nous sommes sentis fortement soutenus. Je voudrais saisir l’opportunité pour remercier mes compatriotes, remercier la classe politique, la société civile et remercier les femmes et l’Église catholique », a confié Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson.

Et d’ajouter, « Nous avons compris vraiment, Monsieur Djossou et moi, que nous avons des pasteurs dans ces moments difficiles, ils ne nous ont pas abandonné. On est condamné à faire en sorte que demain soit meilleur au Togo et demain sera meilleur ».
Déterminé à continuer la lutte tout comme son collègue de la CDPA, Gérard Djossou se sent en pleine forme pour continuer la lutte et paraphrase un cardinal contemporain qui était de passage en 1991-1992, "le Togo doit se lever et marcher".

Rappelons qu’une messe d’action de grâce est célébrée à 12h30min à l’Eglise catholique Saint Augustin d’Amoutivé pour remercier le Seigneur et prier pour la libération du prophète Esaïe Dékpo ainsi que les autres détenus politiques.

Severin A.