Infos Togo Retard du processus électoral

Aboudou ASSOUMA tape du point sur la table

Publié le mardi 12 juin 2018, par Gabinho

La Cour Constitutionnelle, garant du respect des dispositions constitutionnelles, vient de taper du point sur la table pour faire comprendre aux uns et aux autres que les élections législatives approchent.

Dans un communiqué rendu public ce mardi 12 juin, Aboudou ASSOUMA, président de cette Cour demande au gouvernement et à la commission électorale nationale indépendante (CENI) de prendre les responsabilités.

A défaut d’organiser les élections législatives dans la période du 20 juillet au 20 aout prochain à cause du retard accusé par le processus, la Cour recommande que ce retard soit rattrapé avant la fin de cette année.

En tout cas, jusqu’à ce jour, l’opposition est dans les rues réclamant les réformes et ne compte pas aller aux élections sans ces réformes.

T228