Monde POLITIQUE

A l’instar du Capitole américain, le parlement du Ghana a aussi connu le chaos hier

Publié le jeudi 7 janvier 2021, par Gabinho

Eh bien, il n’y avait donc pas que le Capitole américain qui ait connu dans la soirée de mercredi 06 janvier 2021 la violence car le modèle de démocratie en Afrique de l’Ouest, le Ghana nous a aussi fait voir qu’il peut être infaillible.
A l’origine de ces deux heurts : une impasse post-électorale aux deux parlements. En effet, le siège du Capitole en a commencé peu après la fin d’un discours de Donald Trump au cours duquel il a incité ses partisans à se diriger vers le bâtiment historique où les deux chambres du Congrès s’apprêtaient à confirmer la victoire électorale du président désigné. Pendant plusieurs heures, l’on a vu des images à la fois extraordinaires et consternantes pour un pays qui a l’habitude de vanter sa démocratie.
Du côté de l’Afrique, une violente bagarre a été retransmise en direct de l’hémicycle alors que les nouveaux députés élus devaient designer leur président le nouveau. Le Parlement du Ghana affichait une composition divisée entre les deux principaux partis laissant les députés mécontents saccager presque tout.
Finalement, le calme est revenu dans les deux institutions des deux pays ; Le Président Nana Akufo-Addo a, ce matin, prêté serment et entame son second mandat ainsi que Donald Trump qui reconnaît que son mandat est fini et promet une « transition ordonnée » malgré lui.

Yvette S. /T228