Infos Togo Education en République Togolaise

A l’EPP Azikpévi à Adamavo, on manque de tout, sauf les élèves !

Publié le lundi 7 octobre 2019, par Gabinho

Pour accéder à cet établissement scolaire créé en 1982 (et donc vieux de 37 ans) qui se trouve pourtant dans la préfecture de Golfe et donc dans la périphérie de Lomé, c’est la croix et la bannière surtout en temps de pluie comme c’est le cas ces derniers jours sur le sud Togo.

Un petit tour Vendredi dernier et aujourd’hui Lundi 07 Octobre 2019, à la faveur des actions humanitaires à l’endroit des élèves de l’EPP Adamavo Kopé, plus connue sous le nom d’Azikpévi, référence au fait que les premiers élèves venaient à l’école avec leurs propres tabourets, pour s’asseoir et prendre les cours, laisse constater que c’est un établissement scolaire public qui cohabite avec la précarité ou carrément dans la précarité.

Et les mots de la Directrice de cette école publique à qui nous avions posé des questions sur les problèmes dans le milieu en disent longs, « nos besoins sont énormes. Nos rues sont impraticables. Notre école n’est pas clôturée. Nous manquons de six salles de classe en dur. Nous avons encore actuellement deux classes qui sont des appâtâmes, et quand il pleut, l’école est insupportable, nous manquons aussi de bancs ».

Parlant de manque de salles de classe, des indiscrétions ont fait état de ce que, Vendredi dernier, sont arrivés deux enseignants nouvellement admis au dernier concours de recrutement et affectés vers cet établissement, et qui sont actuellement sans classe.

Décidément, les 1507 élèves de l’EPP Azikpévi Adamavo ont du pain sur la planche parce que, outre les cours à étudier, ils sont condamnés à étudier aussi la dureté de la vie en République togolaise, dès le bas âge.
T228