Infos Togo Zio / Affaire d’accaparement de terres à Gapé

A cause d’une demi-sœur de Faure Gnassingbé, des notables et natifs jetés en prison

Publié le samedi 9 novembre 2019, par Gabinho

Dans un précédent article, le Mercredi 06 Novembre dernier, nous vous informions de ce que le Secrétaire administratif du MMLK (Mouvement Martin Luther King) de Pasteur Edoh Komi, est place en garde à vue à la Direction Régionale de la Police à Tsévié, pour avoir écrit dans une plainte contre certains agents de sécurité, près du ministre de la Sécurité et de la protection Civile, sur un dossier de litige foncier à Gapé « des individus déguisés en forces de sécurité ».

Les choses sont par la suite allées un peu plus vite puisque, ensemble avec 13 natifs de Gapé, qui partagent collectivement les conséquences de ce courrier pour avoir été les signataires dudit courrier, il a comparu devant le procureur. Ils seraient par la suite jetés en prison.

Et comme si cela ne suffisait pas, certaines informations reçues par notre rédaction ce Samedi sur le dossier indiquent qu’une nouvelle vague d’arrestation a eu lieu dans la nuit de Vendredi à ce Samedi. Parmi les personnes arrêtées, il y aurait des notables de certaines communes de la préfecture de Zio, telles que Tsévié, Gapé et Gblainvié.

Des informations révélées par le MMLK, il y aurait derrière cette affaire des terres une demi-sœur de Faure Gnassingbé, née Bolouvi qui prétendrait avoir acheté des hectares de terrain à Gapé chez des gens qui disent ne pas la connaitre.
Nous y reviendrons !

T228