Infos Togo Candidature de Agbéyomé Kodjo

Mgr Kpodzro désavoue-t-il Mgr Barrigah-Benissan avec ces révélations ?

Publié le mercredi 26 février 2020, par Gabinho

Alors que le débat sur un probable soutien des Évêques du Togo à la candidature de Agbéyomé Kodjo semble être clos avec la mise au point de l’archevêque Mgr Barrigah-Benissan, son doyen l’archevêque émérite Mgr Philippe Kpodzro relance en balayant du revers de la main des déclarations tendant à faire croire qu’il n’est pas soutenu dans tout ce qu’il fait en faveur de la victoire de M. Kodjo. L’experimenté prélat de 90 ans a révélé.certaines réalités dans ce sens mardi lors d’une conférence co-anime avec le sieur Agbéyomé Kodjo.

“Je dois le dire pour que vraiment on cesse de dire que ce que moi je fais n’est pas accepté des évêques. C’est accepté”, a conclu Mgr Kpodzro après un long détails sur les appuis qu’il ne cesse de recevoir de la part de ses collègues évêques.

Parlant de sa tournée avec M. Kodjo lors de la campagne, il a entre autres mis l’accent sur l’accueil qui leur avait été réservé à Dapaong. Mieux, selon ses dires, un travail aurait été fait en amont par son collègue évêque du milieu avant leur arrivée.

“J’ai été reçu très bien par l’évêque de Dapaong Mgr Djigbil Dominique qui a préparé tous des fidèles diocésains au cours d’un pèlerinage diocésain. Il les a préparés et les jeunes étaient fiers de nous acceuillir à Dapaong”, a révélé ce mardi soir Mgr Kpodzro lors de la conférence tenue à la maison de Agbéyomé Kodjo.

L’archevêque émérite va jusqu’à dire ce qu’aurait son collègue aux populations. “Il leur a dit : votez pour la personne qui fera le bien commun ; ne vous laissez pas être achetés par l’argent qu’on va vous donner”, relate Mgr Kpodzro.

Au-delà de cette préparation psychologique des populations, le candidat Agbéyomé Kodjo et son père spirituel auraient aussi vu toutes les bénédictions de l’évêché de Dapaong.

“Mgr lui-même, avec l’évêque émérite Jacques Agnilouda nous ont reçus à part, Son Excellence Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, moi-même et mon accompagnateur, pour nous féliciter et nous encourager”, a-t-il précisé.

Sur la base de tout ceci, Mgr Philippe Fanoko Kpodzro ne comprend pas pourquoi, les évêques du Togo ne peuvent pas ne pas le soutenir dans cette initiative. “Je suis parmi eux l’ancien et le bon Dieu l’a preoaré pour ça”, justifie-t-il.

Rappelons que sur Radio Maria Togo le 14 février dernier, Mgr Nicodème Barrigah-Benissan a dégagé toute responsabilité du clergé togolais de la candidature d’un quelconque candidat, soit-il du pouvoir ou de l’opposition.

“La conférence des évêques du Togo n’a jamais imposé de candidat. Les évêques n’ont jamais tenu de session au cours de laquelle ils ont désigné leur candidat. Le faire, ce serait contraire aux valeurs que nous sommes en train de demander aux autres”, disait Mgr Barrigah-Benissan alors qu’on était encore en pleine campagne électorale.