Infos Togo Politique

"Me Agboyibo fait partie des figures que je déplore aujourd’hui !"

Publié le samedi 1er février 2020, par Gabinho

Né le 31 décembre 1943 dans la préfecture de Yoto, le président national du comité d’action pour le renouveau (CAR) a décidé de se retirer de la politique et laisser la jeune génération jouer le jeu politique. Avec ses 77 ans d’âge cette année, Me Apollinaire Madji Yawovi Agboyibo se voit être dans le bas-cassable avec ses fils et petits-fils sur la scène, ce qui risque de remettre en cause tout ce qu’il a fait pour la démocratie au Togo.

Eh bien ! Si une scène pareille pouvait se produire, ce serait la plus grande joie du parti UNIR (union pour la république), puisque depuis quelques temps, les ténors de ce parti ne cessent de le dire à chaque fois que l’occasion leur est offerte. Les deux dernières fois où ce souhait de voir Me Agboyibo se retirer était le 15 décembre 2019 avec le ministre Christian Trimua et le 26 janvier 2020 avec Gilbert Bawara.

Pour le militant et ministre des droits de l’homme et des institutions de la république, l’alternance est plus au sein du parti au pouvoir que du coté de l’opposition. Il dit que la plupart des vieux ont passé la main aux jeunes et sont derrière pour donner des orientations.

“Me Agboyibo fait partie des figures que je déplore aujourd’hui car ils sont en train de se mettre dans le bas-cassable, et ils vont certainement prendre du sable. Un certain nombre de nos anciens doivent comprendre qu’il leur partir à la retraite d’eux-mêmes, sinon ils décrédibilisant l’image et la hauteur d’esprit que nous, nouvelle génération, nous leur accordons”, avait déclaré M. Trimua.

“Si mon parti m’a fait confiance pour me mettre à là où je suis aujourd’hui, combien de jeunes sont aussi promus au sein de l’opposition ? Ces vieux de l’opposition ont fait avec nos pères, ils font avec nous, veulent-ils encore faire avec nos enfants ? Qu’ils le veuillent ou pas, le Togo est en transition intergénérationnelle. Donc, pour leur propre image et préserver leur dignité, il faut que Me Agboyibo prenne sa retraite de lui-même”, a-t-il ajouté.

“Nous les percevons de loin comme les pères de la démocratie togolaise. Puis aujourd’hui, tout en étant tranquillement dans le bas-cassable, la jeune classe politique les retrouve avec eux, je dis bien, ils vont prendre du sable”, poursuivait-il.

Edem Kodjo, Léopold Gnininvi sont entre autres modèles que le parti UNIR conseille aux vétérans de l’opposition dont Me Yawovi Agboyibo.

“Il faut qu’il se mette à la hauteur comme les Edem Kodjo, Gnininvi. Peu importe leur état de santé aujourd’hui, c’est des gens pour qui nous avons un grand respect. Que Me Agboyibo cesse de venir dans nos comités de suivi et qu’il nous appelle pour nous conseiller au lieu de faire le jeu avec nous”, souligne Christian Trimua.