Infos Togo Société

Difficile de connaître la couleur de la Pierre Sacrée cette année

Publié le mardi 16 juin 2020, par Gabinho

La 357ème édition de la prise de la Pierre Sacrée en pays Guê (préfecture des Lacs à 45 km de Lomé) risque de ne pas se tenir ou au pire des cas,, la cérémonie ne pourra plus rassembler tous les adeptes, fils et filles Guê du pays ou de la diaspora à Glidji Kpodzi Gbatsomé. En raison de la pandémie au covid19, le gouvernement a mis embargo sur cette fête mardi.

Comment vont donc procéder les grands prêtres impliqués dans cette fête qui ouvre la nouvelle année pour les Guê avec un message précis ? Les jours à venir nous édifieront davantage.

"Les différents rites seront exclusivement réalisés dans chacune des familles concernées par l’édition 2020. Les rites se feront dans le strict respect des mesures barrières prises par le gouvernement*, peut-on lire mardi dans un communiqué conjoint des ministres Payadowa BOUKPESSI et Kossivi ÉGBÉTONYO.

Les ministres de l’administration territoriale et son collègue de la culture justifient cette décision par les dispositions anti propagation du covid19 au Togo. Une des dispositions est l’interdiction formelle ou drastique de tout rassemblement de personnes.

" Cette mesure reste en vigueur. Ceci étant, les regroupements pour la célébration des fêtes traditionnelles sont interdits jusqu’à nouvel ordre", expliquent les sieurs BOUKPESSINet ÉGBÉTONYO.

La prise de la Pierre Sacrée n’est donc pas la seule fête traditionnelle indexée. Il s’agit de toutes les fêtes traditionnelles que connait les Togondepuis Lomé jusqu’à Cinkassé.

Nous avons entre autres fêtes traditionnelles Évala (et ses dérivés), Ayizan, Adzinukuzan, Tinban-Paab, Agbogbozan, D’Pontr...