Infos Togo Opération Recépage des vielles plantations de café par le PASA

5 années de campagne, des chiffres qui ne trompent pas

Publié le jeudi 14 mai 2020, par Gabinho

Au cours de 5 campagnes successives (2014, 2015, 2017, 2018 et 2019), les résultats et effets de l’opération de recépage des vielles plantations de café au Togo sont plus qu’une satisfaction.

Voici ce qu’en dit les services techniques du PASA
« L’opération jusqu’ici a permis de recéper 8714 ha de caféiers par 10 880 producteurs dont 1 370 femmes (15 %) avec le remplacement systématique des pieds morts et la reconstitution de l’ombrage des vergers.
Il a été mis en place, aux bénéfices des producteurs, 1764 tonnes d’engrais NPK 20 10 10 et 20 tonnes de semences certifiées de maïs. L’appui technique intensif auprès des bénéficiaires a été un facteur déterminant dans l’accomplissement des résultats engrangés.
Deux ans après la première coupe en 2014-2015, la production de café est passée de 10 950 tonnes en 2014 à 16 093 tonnes en 2016.
Les opérations de recépage subséquentes de 2015 à 2017 ont induit, tous les deux ans, une part d’augmentation de la production nationale de café.
De 10 950 tonnes en 2014, cette production a atteint 17 934 tonnes en 2017, 18 476 tonnes en 2018, 20 554 tonnes en 2019 et 21 164 tonnes en 2020 (accroissement de 95 % de la production par rapport à 2014).
Les nouvelles plantations mises en place depuis 2013, ne rentrent en production véritablement qu’après 4 ans (en 2017). L’effet du recépage reste évident sur la production nationale de café depuis 2017 jusqu’en 2020
 ».

Avec de tels résultats et effets, inutile de parle de regain d’intérêt des producteurs à la production de Café, surtout vu tout le bien que ces producteurs disent de cette opération de recépage qui a donné une nouvelle vie à cette culture de rente.

T228