Infos Togo Démarrage du championnat national féminin de D1 le 24 Mars prochain

16 clubs dans les starting-blocks !

Publié le jeudi 8 mars 2018, par

Pour exceller en football, il n’y a pas mille solutions, il faut travailler. Les responsables de la FTF (Fédération togolaise de football) l’ont compris. Ainsi, au lendemain de la participation chaotique du Togo au tournoi de l’UFOA B Dames, ces derniers ont jugé utile de mettre les dames togolaises en compétition. Ceci, histoire de rehausser leur niveau de jeu en attendant des échéances futures. C’est dans cette optique que suivant son programme, la FTF a dévoilé ce jour la liste des 16 clubs engagés dans le championnat national de première division féminine pour le compte de la saison 2017-2018. Contrairement aux hommes qui font une compétition directe où tous les clubs doivent s’affronter pour dégager au terme de 30 Journées, le champion, le championnat féminin de première division pour sa part connait une subdivision n deux zones, à savoir zone Nord et zone Sud.

Et selon la répartition faite aujourd’hui, cette zone Nord regroupe Bella FC de Kara, Djabir de Tandjoare, Djarah de Mango, Etoile de Sotouboua, Gazelles de Sokode, Lionnes de Bassar, New Star de Tchamba et Pilotes d’Atakpamé.

Quant à la zone Sud, elle verra se produire des clubs comme Ahe FC d’Ahepe, Amis du monde de Lomé, Apashe FC d’Anfoin, Athleta de Lomé, Espérance de Kpalimé, Tempête FC de Lomé, US Amou d’Amlamé et Winners Girls de Notsè.

Si dans zone Nord, l’on s’attend à voir des clubs comme Bellaa FC de Kara et Gazelles FC de Sokodé, faire étalage de tout leur talent, dans la zone Sud ce sont les clubs comme Amis du Monde, Athleta, Ahe FC et autres Apashe d’Anfoin qui sont les plus attendus.

Prévu pour démarrer le 24 Mars prochain, les responsables des clubs précités se retrouvent avec la FTF la semaine prochaine pour les derniers réglages.

On espère que ce championnat aidera au mieux à corriger certaines lacunes des footballeuses togolaises, lacunes que les ambassadrices togolaises avaient traînées, deux semaines plus tôt à la phase finale de la 1ère édition de la Coupe UFOA B Dames. Les filles du coach national, Kaï Tomety, étaient rentrées au bercail avec un bilan de 3 matches, 3 défaites, 17 buts encaissés contre 1 seul but inscrit.
T228